Accueil du site > Quand le végétal s’invite aux repas des petits… > Les différents formes de végétarisme

Les différents formes de végétarisme

mardi 23 décembre 2014, par WEBMASTER

Les profils de mangeurs humains sont très variés, d’ailleurs la liste de définitions ci-dessous ne peut être exhaustive. Dans ce qui se rapproche au plus près ou au plus loin du végétarisme, on distingue trois catégories, dont chacune pose ses principes d’inclusion et/ou d’exclusion de produits d’origine animale : les « Omnivores à tendance », différents des Végétariens, eux-mêmes distincts des Végétaliens.

Les omnivores avec tendances

D’après la définition, les omnivores se nourrissent d’aliments très divers. Certains prônent une tendance végétarienne, cependant de manière très nuancée.

Les « néo-végétariens  » : Le néo-végétarisme, mot apparu dans les années 2000, est tout simplement un régime omnivore dont fait partie la viande et le poisson mais en quantité limitée et qui favorise les fruits et légumes. Certaines personnes refusent les produits transformés, d’autres leur laissent une place modérée dans leur alimentation.

Les volaillo-végétariens : Exclusion des poissons et des viandes, sauf les animaux à plumes.

Les pesco-végétariens : Exclusion des viandes uniquement, intégration des poissons et des fruits de mer.

Les végétariens consommant les fruits de mer : Ils refusent viandes et poissons, mais laissent une place aux coquillages, et plus ou moins aux crustacés.

Les flexitariens ou flexivégétariens : Exclusion des viandes et des poissons, sauf occcasionnellement, par envie ou lors d’une invitation par exemple.

Les végétariens

La définition du mot végétarisme est l’exclusion de chair animale  : viandes, poissons, fruits de mer.

Le terme ovo-lacto-végétarien précise qu’il y a consommation d’oeufs et de produits issus du lait. Par déduction, on comprend que les ovo-végétariens consomment uniquement des œufs parmis les sources d’origine animale et que les lacto-végétariens consomment uniquement le lait et ses dérivés (fromages plus ou moins sans présure, yaourts, beurre...).

Les végétaliens

Le végétalisme, comme son nom l’indique, est la consommation d’aliments d’origine végétale uiquement (le miel est aussi exclu car issu de l’exploitation animalière).

Le végétalisme est un mode d’alimentation à risque de carences sévères en vitamine B12, fer, zinc, calcium, iode et vitamine D. Il est important de signaler le danger de cette alimentation dans les périodes de croissance rapide : la première enfance, l’adolescence, la grossesse et l’allaitement.

Dans le végétalisme, encore d’autres formes plus poussées existent également :

  • le véganisme va au-delà de la nourriture : les personnes, dites « végan », sont végétaliennes et adoptent en plus un mode de vie excluant la souffrance animale sans port de cuir, laine, fourrure, ni utilisation de cire d’abeille et de certains cosmétiques.
  • les régimes macrobiotiques, basés sur le Ying et le Yang, comprennent différents niveaux pour les praticiens : l’alimentation est plutôt omnivore dans les premiers niveaux, devient végétalienne dans les derniers, et même composée uniquement de produits céréaliers dans le dernier.
  • les régimes rastafariens, encore appelés I-tal / Ital, excluent en plus des aliments d’origine animale (certains peuples consomment du poisson) alcool, nourriture artificielle, sel d’ajout, avec une préférence pour l’utilisation d’utensiles en bois et poterie pour la cuisine.
  • le granivore, lui, veille à son apport en protéines par les céréales, les légumineuses et les oléagineux.
  • les fruitariens, dits encore les fruitaliens ou les fructivores, ont une alimentation uniquement composée de fruits crus, noix, graines, avec pour principe soit l’exclusion d’aliments qualifiés pour eux de « toxiques », soit celui de respecter la plante sans l’abîmer donc sans consommation de tubercules type pomme de terre, épinards, par exemples.
  • le spouriatanisme est la consommation quasi esclusive de graines germées.

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr