Accueil du site > Halte à la pollution ! Pour une santé durable : adoptez des petits gestes au (...) > Recettes de produits naturels écologiques & économiques

Recettes de produits naturels écologiques & économiques

lundi 30 janvier 2017, par WEBMASTER

Les produits ménagers

Grâce à des produits du quotidien, simples et écologiques, il est possible de fabriquer soi-même des produits ménagers efficaces et peu coûteux.

Les « indispensables » pour leur fabrication :

  • le vinaigre blanc,
  • le bicarbonate de soude,
  • le savon noir liquide
  • et de l’eau.

Choisir de préférence des produits issus de l’agriculture biologique pour réaliser des produits ménagers maison.

Les indispensables pour la fabrication de produits ménagers

  • Le vinaigre blanc, le vinaigre d’alcool ou « cristal » : C’est un liquide incolore composé d’eau et d’acide acétique (principalement issu de l’alcool de betterave, de blé ou de maïs). Il est disponible sous différentes concentrations exprimées en degrés correspondants au pourcentage d’acide acétique (8°, 10°, 12° ou 14°). Grâce à son acidité, il a des propriétés désinfectantes en créant un environnement acide défavorable aux bactéries et aux virus, tout en éliminant les odeurs qui leurs sont dues. Il est également détartrant, détachant, désodorisant et dégraissant car il permet de mettre en solution les graisses afin de les détacher de la surface. Chauffé ou dilué dans de l’eau chaude, il est encore plus efficace.
  • Le bicarbonate de soude : Il est composé de sodium, d’hydrogène, de carbone et d’oxygène. Il existe différentes grosseurs de grains : plus il est fin, mieux il sera assimilable et intéressant pour une utilisation culinaire, plus il est grossier et mieux il conviendra pour l’entretien. Ses utilisations sont multiples, tout comme ses propriétés nettoyantes, anticalcaires, abrasives, désodorisantes et détachantes.
  • Le savon noir liquide : Il est fabriqué à partir d’un mélange d’huile végétale (ex : olive, lin) et de potasse. Il diffère du savon de « Marseille » qui est lui fabriqué avec de la soude au lieu de la potasse afin d’obtenir un savon dur. Le savon noir est un nettoyant très efficace pour dégraisser ; il est également un bon détachant et un répulsif pour certains insectes (ex : pucerons, araignées rouges).

Ces trois produits ne représentent pas de risque ni pour l’organisme, ni pour l’environnement. Toutefois, une ingestion massive peut être dangereuse et toxique, il est donc essentiel de les tenir éloignés de la portée des enfants, comme tout produit ménager.

Mais également :

  • Les cristaux de soude : Carbonate de sodium en poudre ou en granulés qui permettent de dégraisser et décrasser. Ce produit étant corrosif, il doit être manipulé avec des gants de protection.
  • Le percarbonate de sodium : Carbonate de sodium additionné de peroxyde d’oxygène (ou eau oxygénée) en poudre blanche granulée aux propriétés dégraissantes, blanchissantes, désinfectantes et très efficace contre les moisissures. Ce produit étant corrosif, il doit être manipulé avec des gants de protection.
  • L’acide citrique  : C’est un acide que l’on retrouve naturellement dans le citron. Il un très bon détartrant et anticalcaire (ex : bouilloire, cafetière, lave-linge, toilettes, robinetterie, surfaces en inox…).
  • Le véritable savon de Marseille : Il est composé de corps gras végétaux (olive, palme, coco) auquel sont ajoutés de la soude et de l’eau, sans adjonction de colorants ou de parfum (Charte de l’Union des professionnels du savon de Marseille pour préserver la fabrication traditionnelle). Il a des propriétés nettoyantes, détachantes et dégraissantes ; il permet également de remplacer la lessive.

Alors, pour faire un geste pour l’environnement, votre budget, mais surtout pour votre santé ainsi que celle de ceux qui vous entourent, suivez le guide !

- Nettoyant multi usages

  • Ingrédients et matériel
    • un vaporisateur de 500 ml
    • un entonnoir
    • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
    • 400 ml d’eau tiède
    • 1 cuillère à café de vinaigre blanc
    • 1 cuillère à café de savon noir liquide
    • 5 gouttes d’huile essentielle de citron (facultatif)

Verser dans le vaporisateur propre, à l’aide de l’entonnoir, le bicarbonate, puis l’eau tiède, le vinaigre blanc, les gouttes d’huile essentielle et terminer par le savon noir. Fermer le vaporisateur et bien mélanger. Le nettoyant est prêt à l’utilisation et sera votre meilleur allié pour désinfecter et nettoyer la maison au quotidien !

- Nettoyant pour le sol  

  • Ingrédients et matériel
    • un seau
    • 1 cuillère à soupe de savon noir liquide pour 2 litres d’eau chaude (quantités d’eau et de savon noir à ajuster selon la surface à laver, en général 4 à 5 litres d’eau suffisent)

Mettre le savon noir dans le seau et verser l’eau chaude, juste au moment de laver le sol. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (citron, lavande, thym…), selon vos préférences et leurs propriétés (voir encart ci-dessous).

- Nettoyant pour les vitres et les miroirs

  • Ingrédients et matériel
    • un vaporisateur de 500 ml
    • un entonnoir
    • 150 ml de vinaigre blanc
    • 300 ml d’eau
    • 5 gouttes d’huile essentielle de citron ou de tea tree (facultatif)
    • du papier journal

Remplir le vaporisateur avec l’eau puis le vinaigre blanc. Ajouter ensuite les gouttes d’huile essentielle. Bien mélanger. Vaporiser sur les vitres et frotter avec du papier journal (ne pas oublier de mettre des gants afin d’éviter d’avoir les mains noires avec l’encre du papier journal). Vous pouvez également utiliser ce produit pour nettoyer les toilettes (lunette et intérieur des WC).

- Pour nettoyer les toilettes Pour l’entretien régulier des toilettes, vous pouvez utiliser le produit à vitre (recette ci-dessus). Pour bien les détartrer, chauffer du vinaigre blanc et le mettre dans la cuvette. Laisser agir quelques heures (ou toute la nuit si besoin) et brosser avant de tirer la chasse d’eau. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (citron, lavande, thym…).

Astuce : Si vous souhaitez « faire d’une pierre deux coups », vous pouvez également chauffer votre vinaigre blanc dans la bouilloire ou le four micro-ondes pour les nettoyer également. Pour cela, mélanger dans une tasse ou un bol (selon la quantité souhaitée) un tiers de vinaigre blanc et 2/3 d’eau. Faire fonctionner la bouilloire normalement ou le four micro-ondes (pendant 4 minutes et le laisser fermé pendant 5 minutes pour que la vapeur agisse). Verser ensuite le liquide chaud dans les toilettes pour les détartrer. Rincer la bouilloire avant toute nouvelle utilisation ou passez une éponge sur les parois du four afin de retirer les résidus.

- Crème à récurer

  • Ingrédients et matériel :
    • une coupelle
    • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
    • 2 cuillères à soupe de sel fin
    • un peu d’eau

Mélanger le bicarbonate et le sel fin dans une coupelle. Ajouter un peu d’eau et mélanger de nouveau pour obtenir une pâte. Ce mélange est à utiliser immédiatement.

- Liquide vaisselle

  • Ingrédients et matériel
    • un bidon de 500 ml
    • un entonnoir
    • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
    • 75 ml de savon noir liquide
    • 400 ml d’eau
    • 5 gouttes d’huile essentielle de citron (facultatif)

Verser dans le bidon propre, à l’aide de l’entonnoir, le savon noir et le bicarbonate. Compléter avec de l’eau. Ajouter les gouttes d’huile essentielle de citron qui permettent de bien dégraisser la vaisselle. Fermer le bidon et bien mélanger. Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de cristaux de soude ayant des propriétés dégraissantes (à manipuler avec des gants car cela peut être irritant pour la peau).

- Spray anti moisissures

  • Ingrédients et matériel :
    • un vaporisateur de 200 ml
    • un entonnoir
    • une cuillère à soupe de percarbonate de sodium
    • 100 ml d’eau tiède
    • 10 gouttes d’huile essentielle de tea-tree, d’eucalyptus globuleux, de clou de girofle, de laurier, de cannelle ou de palmarosa (facultatif)

Verser dans le vaporisateur propre le percarbonate de sodium, à l’aide de l’entonnoir. Compléter avec de l’eau tiède et ajouter les gouttes d’huile essentielle. Fermer le vaporisateur et bien mélanger. Vaporiser (par exemple sur des joints) et laisser agir quelques heures avant de frotter avec une petite brosse (une bonne solution pour également recycler son ancienne brosse à dents !). Puis bien rincer.

Il est conseillé de réaliser ce spray en petite quantité, à utiliser immédiatement, car une fois le mélange effectué le produit perd rapidement de son efficacité.

- Lessive liquide

  • Ingrédients et matériel
    • un bidon de 2L
    • un entonnoir
    • 40g de paillette de savon de Marseille
    • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
    • 1L d’eau tiède
    • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande, citron, tea-tree… (facultatif)

Verser dans le bidon propre les paillettes de savon, le bicarbonate de soude et les huiles essentielles, à l’aide de l’entonnoir. Faire chauffer l’eau et verser l’eau bouillante dans le bidon. Fermer avec le bouchon et bien mélanger. Attention le bidon gonfle sous l’effet de la chaleur. Remuer régulièrement lors du refroidissement. Laisser reposer toute une nuit et secouer vigoureusement le bidon le lendemain. La lessive peut former un bloc qui se liquéfie facilement en le remuant bien, si cela n’est pas suffisant ajouter un peu d’eau chaude. Bien mélanger de nouveau la lessive pour la rendre fluide avant chaque utilisation.

Les huiles essentielles

Chaque huile essentielle possède des propriétés différentes, selon le végétal dont elle est issue.

Elles sont utilisées principalement en aromathérapie qui a pour objectif de permettre à l’organisme de trouver un équilibre à la fois psychique et physique, de manière naturelle (ex : soigner certains petits maux du quotidien, aider à la relaxation…).

Leur fabrication consiste à recueillir les principes actifs des plantes aromatiques par un processus de distillation à la vapeur d’eau ou par pressage pour en récupérer la forme liquide et concentrée de molécules biochimiques que l’on appelle « huile essentielle ».

Leurs propriétés sont variées : antispasmodique, antivirale, relaxante, stimulante, antiseptique, digestive…

Assainissantes, antibactériennes et désinfectantes, certaines huiles essentielles peuvent augmenter l’efficacité des produits ménagers naturels, en plus de les parfumer,avantage non-négligeable pour les personnes n’appréciant pas l’odeur du vinaigre blanc. Les plus utiles sont, par exemple : huiles essentielles de citron, de cannelle, d’eucalyptus radié, de lavande vraie, de tea-tree (arbre à thé), de pamplemousse, de niaouli, de pin sylvestre, de menthe, de bergamotte, de thym, de clou de girofle, de laurier, de citronnelle (également utile comme répulsif à moustiques)… Pour cela, vous pouvez diluer quelques gouttes dans le produit fini (dans la limite de 10 gouttes au maximum pour 100ml).

Privilégiez les huiles essentielles issues de l’agriculture biologique car elles ont une composition 100% naturelle.

Attention toutefois, par leur forte concentration en principes actifs, elles doivent être maniées avec précautions : il est déconseillé de les utiliser pour les enfants (moins de 7 ans), les femmes enceintes et allaitantes (ex : dans les produits cosmétiques, diffusion en parfum d’ambiance…) car elles peuvent s’avérer dangereuses et irritantes au niveau respiratoire et cutanée.

Avant toute utilisation par voie orale, cutanée ou respiratoire, il est recommandé de s’adresser à un médecin ou à un pharmacien spécialisé dans les huiles essentielles. Il convient également de respecter les modalités d’utilisation, les dosages et les précautions d’emploi préconisés afin d’éviter tout risque.

Enfin, veillez à conserver les flacons d’huiles essentielles hors de portée des petites mains.

Alors, à vous de choisir parmi ces agréables parfums naturels qu’elles diffusent dans le foyer pour vos produits ménagers « fait maison » !

- Casseroles encrassées   Déposer une couche épaisse de bicarbonate de soude au fond de la casserole. Couvrez avec de l’eau bouillante et laissera agir 2h (à ½ journée). Laver et rincer à l’eau chaude.

Astuces SOS tâches !

Les vêtements des tout-petits sont souvent mis à rude épreuve lors des différents apprentissages, comme lors des repas ! Voici quelques astuces simples pour les détacher.

Pour la majorité des tâches, il est indispensable de ne pas tenter de les laver à l’eau chaude car cela va généralement les fixer sous l’action de la chaleur, il est conseillé de le faire uniquement à l’eau froide.

Les ingrédients comme le vinaigre blanc, le citron et l’eau oxygénée ont une action efficace et comparable à celle des détergents car ils permettent de décomposer les tâches. Attention toutefois, le citron et l’eau oxygénée ont également tendance à décolorer, ils sont donc à utiliser sur des textiles clairs. Le vinaigre blanc sera, lui, plutôt utilisé sur des textiles colorés et résistants (comme le coton).

Pour certaines tâches, du savon de Marseille, de l’alcool à 70°C , du bicarbonate de soude, du percarbonate de soude ou encore de la Terre de Sommières pourront être utiles.

Dans tous les cas, il est conseillé de faire un test sur une partie cachée du vêtement avant de s’attaquer à la tâche.

  • Purée de carotte, fruits rouges : Enlever l’excédent d’aliment avec une cuillère ou la lame d’un couteau plat. Tamponner la tâche avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc, sans frotter pour ne pas l’étaler, puis rincer. Sur des tissus synthétiques fins, tamponner avec un mélange d’alcool à 70°C et d’eau (à parts égales). Sur des linges clairs, il est également possible d’utiliser quelques gouttes de jus de citron.
  • Sauce tomate :  Si la tâche vient tout juste d’être faite, elle peut partir facilement sous un filet d’eau froide avec du savon de Marseille. Si elle n’a pas pu être détachée dans l’immédiat, saupoudrer de bicarbonate de soude et laisser agir 15 minutes avant de rincer. Pour une tâche très incrustée, tamponner avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc, d’alcool à 70°C ou d’eau oxygénée diluée dans 20 volumes d’eau.
  • Sauces grasses (ex : mayonnaise) : Sur une tâche toute fraîche, appliquer de la Terre de Sommières pour absorber la graisse. Puis, pour les tissus synthétiques, tamponner à l’aide d’un chiffon un mélange de jus de citron et de sel. Pour du coton, tamponner la tâche avec du vinaigre blanc.
  • Selles : Rincer la partie du vêtement tâchée dans de l’eau froide puis bien frictionner avec du savon de Marseille. Sur du coton blanc, il est également possible de frictionner avec un chiffon humecté d’eau oxygénée avant de le laver au savon de Marseille.
  • Café : Mouiller rapidement le vêtement et frotter avec du savon de Marseille. Si besoin, ajouter un peu de vinaigre blanc ou de jus de citron selon la nature du tissus.
  • Thé : Eponger immédiatement la tâche avec du papier absorbant. Saupoudrer de bicarbonate de soude puis tamponner avec un linge imbibé d’eau (additionnée de vinaigre si nécessaire).
  • Encre : Les tâches d’encre sont relativement difficiles à enlever, et il est parfois nécessaire de faire plusieurs essais. Sur du coton, tamponner avec un chiffon imbibé d’un mélange réalisé avec 1/3 d’alcool à 70°C et 2/3 d’eau. Sur du synthétique ou du jean, replacer l’alcool à 70°C par du vinaigre blanc. Le lait chaud peut également être efficace sur les tâches fraîches et selon les encres pour frotter ou tremper le vêtement. Pour les traces de feutres sur une table, frotter à l’aide d’une pelure d’orange.
  • Herbe : Frotter la tâche avec un tissu imbibé de vinaigre blanc ou de citron, selon la nature du tissu. Nettoyer ensuite avec de l’eau froide et du savon de Marseille à la main avant de mettre en machine. Pour des traces de terre, laisser sécher et brosser afin d’éliminer les résidus. Si une trace persiste, frotter la tâche avec un tissu imbibé de vinaigre blanc ou de citron, selon la nature du tissu.
  • Sang : Rincer le vêtement à l’eau bien froide le plus rapidement possible (jamais à l’eau chaude car le sang coagule et se fixe sur le tissu) et nettoyer avec du savon de Marseille. Laisser tremper un peu dans de l’eau froide, si nécessaire ajouter du jus de citron dans l’eau et laisser agir quelques minutes avant de rincer. Si la tâche persiste, utiliser du percarbonate de soude et en dernier recours tamponner avec de l’eau oxygénée si la tâche est vraiment incrustée.

Les produits cosmétiques

Avant de se lancer dans la réalisation de ses cosmétiques « fait maison », il est essentiel de stériliser son matériel en le plongeant pendant 10 min dans de l’eau bouillante puis de le mettre à sécher sur un linge propre (ustensiles en verre et en inox) et/ou de les nettoyer avec de l’alcool à 70°, notamment pour les ustensiles en plastique que l’on ne peut pas stériliser dans l’eau bouillante. Cette étape est indispensable afin de détruire le maximum de bactéries et de limiter leur prolifération dans les produits, ce qui permet aussi de favoriser leur conservation. Il est également indispensable de bien se laver les mains au savon (au minimum 2 fois) et les ongles avec une brosse avant toute manipulation.

Afin de mieux conserver ses produits, il est également préférable d’utiliser des pots en verre et de les préparer en petite quantité, plus régulièrement.

- Liniment oléocalcaire

  • Ingrédients et matériel
    • un petit flacon de 50 ml
    • un entonnoir
    • 20 ml d’huile d’olive bio
    • 20 ml d’eau de chaux

Dans un flacon propre, à l’aide de l’entonnoir, verser l’huile d’olive et l’eau de chaux. Fermer le flacon et bien mélanger pour homogénéiser la préparation. Avant chaque utilisation, secouer de nouveau le flacon.

Variantes :

  • Si vous n’appréciez pas trop l’odeur de l’huile d’olive, vous pouvez la remplacer partiellement ou entièrement par de l’huile bio de noyau d’abricot, de jojoba, de germe de blé, d’amande douce (s’il n’y a pas de prédisposition allergique).
  • Si vous souhaitez épaissir le mélange, vous pouvez faire fondre 1g de cire d’abeille et y ajouter ensuite l’huile d’olive et l’eau de chaux.

- Gel douche et shampoing pour bébé

  • Ingrédients et matériel
    • un petit flacon de 50 ml
    • un entonnoir
    • 30 ml de base lavante neutre
    • 10 ml d’huile végétale d’amande douce

Dans un flacon propre, à l’aide de l’entonnoir, verser la base lavante neutre et l’huile végétale d’amande douce. Fermer le flacon et bien mélanger pour homogénéiser la préparation. Attention toutefois à l’utilisation de l’huile d’amande douce qui peut présenter des risques d’allergie, surtout si l’enfant a des prédispositions familiales. Elle peut être remplacée, par exemple, par de l’huile de noyau d’abricot.

- Savon purifiant pour les mains (pour les adultes)

  • Ingrédients et matériel
    • un petit flacon de 50 ml
    • un entonnoir
    • 35 ml de base lavante neutre
    • 5 ml d’huile végétale (ex : huile d’olive, d’amande douce…)
    • 5 gouttes d’huile essentielle de citron

Dans un flacon propre, à l’aide de l’entonnoir, verser la base lavante neutre, l’huile végétale et les gouttes d’huile essentielle. Fermer le flacon et bien mélanger pour homogénéiser la préparation. Ce savon purifiant, contenant des huiles essentielles, ne convient pas aux enfants (ni aux femmes enceintes et allaitantes). Si vous souhaitez préparer du savon pour l’usage de tous, ne pas y mettre d’huiles essentielles.

- Gommage pour les mains

  • Ingrédients et matériel
    • une coupelle
    • huile d’olive bio
    • sel de table

Mélanger une proportion identique d’huile d’olive et de sel de table dans une coupelle afin d’obtenir une pâte à l’aspect de sable mouillé. Se masser et gommer les mains avec douceur. Bien rincer les mains à l’eau et sécher. Les mains sont ainsi nourries et toutes douces !

Activités créatives et naturelles pour les enfants

- Pâte à modeler maison

  • Ingrédients (pour environ 500g de pâte à modeler)
    • 100g de farine
    • 50g de fécule de maïs
    • 50g de sel
    • 50g de bicarbonate de soude alimentaire
    • 250 ml d’eau
    • 1 cuillère à café d’huile végétale
    • quelques gouttes d’extraits d’amande amère ou de vanille liquide (facultatif)
    • quelques gouttes de colorants alimentaires, de préférence d’origine naturelle
    • une paire de gants
  • Mélanger la farine, la fécule de maïs, le sel et le bicarbonate de soude dans une casserole.
  • Ajouter l’eau, l’huile et éventuellement quelques gouttes d’arôme alimentaire pour parfumer la pâte.
  • Faire chauffer sur feu doux en mélangeant bien, jusqu’à épaississement.
  • Lorsqu’une boule se détache de la casserole, ôter la casserole du feu.
  • Laisser refroidir un peu la pâte dans une assiette et malaxer à la main pour obtenir un résultat bien uniforme et non-collant.
  • Pour réaliser des pâtes de couleurs différentes : Séparer la pâte à modeler en plusieurs boules et faire un puit au milieu de chacune. Afin d’éviter d’avoir des mains colorées, ne pas oublier de mettre des gants pour manipuler les colorants alimentaires. Ajouter quelques gouttes de colorants au choix dans le puit et replier la pâte sur elle-même (environ 6 gouttes pour 100g de pâte à modeler, ou plus si vous souhaitez obtenir des couleurs plus intenses). Bien malaxer à la main jusqu’à obtenir une couleur uniforme.
  • C’est prêt à l’emploi !

Cette pâte à modeler écologique et économique est sans danger pour les enfants si elle est mise à la bouche (toutefois, le goût n’est pas des plus délicieux !). Elle se conserver plusieurs mois dans une boîte hermétique, à bien refermer après chaque utilisation pour éviter qu’elle ne se dessèche. Pour la ré-humidifier un peu, il suffit de la malaxer avec des mains mouillées afin de lui redonner de la souplesse. Si elle est un peu collante, ajouter de la farine et bien malaxer.

- Peintures au doigt maison

  • Ingrédients
    • 125g de farine
    • 1 cuillère à soupe de sel
    • 175 ml d’eau froide
    • 175 ml d’eau chaude
    • Des colorants alimentaires, de préférence d’origine naturelle
  • Mélanger la farine et le sel dans une casserole.
  • Ajouter doucement l’eau froide, en mélangeant bien à l’aide d’un fouet.
  • Rajouter ensuite l’eau chaude, tout en mélangeant bien, pour obtenir une préparation bien lisse.
  • Faire chauffer à feu doux quelques minutes en mélangeant constamment, jusqu’à ce que le mélange épaississe.
  • Verser le mélange obtenu dans autant de coupelles que de couleurs différentes souhaitées.
  • Ajouter les colorants alimentaires et bien mélanger.
  • Les peintures sont prêtes à l’emploi !

Ces peintures sont idéales pour les tout-petits afin de réaliser des œuvres d’art avec les doigts ! Il est possible de les conserver au réfrigérateur, pour cela vous pouvez les verser dans des petits pots en verre ou des bidons en plastique vides à l’aide d’un entonnoir.

- Colle naturelle maison

  • Ingrédients (pour un petit pot)
    • 10g de farine
    • 1 cuillère à café de sucre
    • 100 ml d’eau
  • Mélanger la farine et le sucre dans une casserole.
  • Ajouter doucement la moitié de l’eau, en mélangeant bien à l’aide d’un fouet. Puis ajouter le reste d’eau et bien mélanger de nouveau pour obtenir une préparation bien lisse.
  • Faire chauffer à feu doux quelques minutes en mélangeant constamment, jusqu’à ce que le mélange épaississe.
  • Verser dans un petit pot en verre et laisser refroidir avant utilisation.

Cette colle naturelle se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Astuces : Pour la parfumer, ajouter une petite goutte d’extrait d’amande amère (retour en enfance garanti !). Vous pouvez également ajouter de l’extrait de pépins de pamplemousse afin de prolonger sa durée de conservation.

Les ateliers de l’Eko bigouden

Dans le cadre de son programme local de prévention des déchets, la Communauté de Communes du HAUT PAYS BIGOUDEN est soutenue par l’ADEME pour faire diminuer les déchets produits sur le territoire.

Dans ce but, plusieurs ateliers pratiques permettant d’apprendre des gestes simples pour réduire ses déchets sont proposés aux habitants autour des thèmes de la cuisine, du bricolage, du ménage, du jardinage, du gaspillage alimentaire et de la cosmétique. N’hésitez pas à consulter leurs plaquettes pour y trouver des astuces futées…

Ces ateliers sont gratuits et ouverts à tous sur simple inscription. Vous les retrouverez tout au long de l’année dans les différentes communes de la collectivité.

Pour plus d’informations sur les ateliers et télécharger les livrets de recettes : http://www.haut-pays-bigouden.fr/pu...

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr