Accueil du site > Laits & biberons ... > Quel lait ?

Quel lait ?

mardi 1er mars 2011, par WEBMASTER

A partir de l’âge de 1 an, le jeune enfant a des besoins nutritionnels spécifiques. Son alimentation doit être variée et respecter les apports recommandés.
Entre 1 et 3 ans, il connaît une croissance rapide et importante puisque son poids augmente de 30 % et sa taille de 40 % et développe sa motricité et ses sens. Cependant ses capacités physiologiques rénales et digestives restent limitées ce qui justifie le maintien d’une alimentation adaptée : il ne doit pas manger « comme les grands » avant 3 ans.

Les besoins journaliers principaux sont les suivants :

  • énergie : de 1000 kcal à 1 an à 1300 kcal à 3 ans
  • protéines : 10 – 12 g
  • lipides : 30 – 35 g
  • glucides : 150 – 180 g
  • calcium : 500 mg
  • fer : 7 mg

La quantité maximum recommandée de lait est de 500 ml quel que soit le choix du lait.

Le meilleur lait pour l’enfant reste le lait maternel. L’industrie agro-alimentaire cherche à élaborer des laits artificiels le plus proche possible du lait maternel à partir du lait de vache selon les dispositions réglementaires européennes.

A partir de 1 an, le lait de croissance reste recommandé pour diverses raisons car il contient :

  • Moins de protéines
  • Moins de lipides. Ce lait est enrichit en graisses d’origine végétale sous forme d’acides gras essentiels qui jouent un rôle important dans le développement neurosensoriel, perceptif et moteur
  • Du fer et de la vitamine C qui en potentialise son absorption. L’apport en fer est primordial car il participe aux mécanismes de défense de l’organisme
  • Moins de sodium
  • 11 vitamines

_ Ainsi la quantité recommandée de lait de croissance de 500 ml par jour couvre :

  • 80 % des apports en calcium
  • 65 % des apports en fer
  • 50 % des apports en AGE
  • 40 % des apports en protéines

Le lait de vache même entier est moins adapté au jeune enfant car il est trop riche en protéines, en sels minéraux et pauvre en acides gras essentiels et en fer.

Remarques :

  • Le prix du lait de croissance reste élevé (1, 80 euros le litre en moyenne)
  • Il est souvent aromatisé, d’où l’importance de lire les étiquettes
  • Le maintien du lait de croissance dans l’alimentation de l’enfant de plus de 2 ans doit tenir compte des autres aliments consommés par l’enfant et de son appétence pour le lait.
JPEG - 80.6 ko
Comparaison de la composition des laits

Pour information

D’autres laits existent mais non recommandés pour le jeune enfant.

  • Les autres laits animaux

Les laits de chèvre et de brebis sont encore plus inadaptés car plus riches en protéines et en graisses saturées, carencés en acide folique et en vitamine B12.
Il y a aussi un risque d’allergie croisée avec les protéines du lait de vache. Le lait de chaque espèce animale est adaptée à la croissance de son petit (ex : le petit veau a une vitesse de croissance rapide tandis que son cerveau a une croissance plus lente).

  • Les laits végétaux : amande, avoine, riz, soja…

Ces laits sont parfois trop sucrés, carencés en acides gras et en protéines de bonne qualité. De plus, les laits de soja contiennent des phytoœstrogènes dont l’ingestion prolongée en bas âge peut avoir des effets à long terme sur le développement et le fonctionnement endocrinien.
Ces laits comportent d’autres risques : allergies aux fruits à coque, retard de croissance, carences sévères en calcium.

  • Les laits fermentés

Les laits fermentés existent depuis des millénaires : lait ribot et kéfir… Ce sont des laits ensemencés par des bactéries comme Bifido bactérium longum et Lactobacillus acidophillus.

Bon à savoir

Les prébiotiques sont des ingrédients alimentaires non digestibles qui stimulent au niveau du côlon la croissance d’une flore considérée comme bénéfique pour la santé (immunité, maladies infectieuses, allergie).
Les probiotiques sont des microorganismes vivant qui lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates, produisent un effet bénéfique sur la santé de l’hôte (lactobacilles, bifidobactéries).

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr