Accueil du site > Se nourrir en toute sécurité > A table !

A table !

lundi 5 septembre 2011, par WEBMASTER

Quelques conseils pour le réchauffage des petits pots fournis par les parents

ATTENTION : Si vous remarquez que le couvercle est bombé, n’utilisez pas le petit pot. En effet, le vide d’air n’existe plus et la conservation des aliments ne se fait plus de manière optimale.

La préparation du petit pot : Versez la quantité que l’enfant est susceptible de manger dans une assiette ou un bol.

Plusieurs modes de réchauffage sont possibles tels que le bain marie, le chauffe biberon ou le micro ondes.

Si vous réchauffez au micro ondes, placer le récipient en le recouvrant d’un film alimentaire. Dans le cas ou vous réchauffez le pot entier, ôter le couvercle et placer un film sur l’ouverture. ATTENTION : Vérifier bien la température de l’aliment avant de le servir à l’enfant en prenant bien soin de le mélanger à l’aide une cuillère.

Et les restes ? Dans un souci d’hygiène et pour éviter le développement d’intoxication alimentaire, ne réchauffez pas les restes d’un petit pot qui a déjà été réchauffé.

La conservation du petit pot

Lorsque vous avez retiré la portion destinée à être réchauffée à l’aide d’une cuillère propre, vous pouvez entreposer le petit pot refermé à l’aide du couvercle au réfrigérateur.

Délais à respecter :
- petits pots de légumes et de viande non chauffés : 24H après ouverture
- petits pots aux fruits : 48H après ouverture

 [1]

Le four à micro ondes : utilisation et hygiène

Le four à micro ondes, appareil ménager quasi incontournable de nos cuisines, fait depuis longtemps parti de notre quotidien. Dans une société où il faut toujours aller plus vite et passer moins de temps dans sa cuisine, c’est un équipement souvent utilisé même s’il a de plus en plus de détracteurs. Pour une utilisation en toute sécurité, des règles strictes doivent être respectées :

Quel plat utiliser ? Les matériaux préconisés sont le verre, la faïence non décorée et la porcelaine, certains plastiques et cartons. Sont interdits : le métal, le cristal (car contient beaucoup de plomb) et les récipients en plastique léger non prévus pour cet usage et qui peuvent fondre.

Un test pour savoir si le récipient convient : chauffer de l’eau pendant une minute, si l’eau est froide et le récipient chaud c’est que celui-ci ne convient pas car il absorbe toute l’énergie des micros ondes et ne doit pas être utilisé.

La cuisson

Respecter toujours le temps de cuisson et le temps de repos qui est un facteur important dans la cuisson totale. En effet l’homogénéisation des températures au sein des aliments se poursuit après l’arrêt de l’émission des ondes. Pendant la cuisson, afin d’éviter les projections ou le dessèchement des aliments, il est important de couvrir le récipient avec un film étirable adapté ou une cloche spéciale micro ondes. Ne jamais fermer un récipient hermétiquement dans le micro ondes.

L’entretien

Les séances de nettoyage sont grandement facilitées si vous portez à ébullition un bol d’eau pendant quelques minutes. La vapeur d’eau travaille pour vous.

Un micro ondes se doit d’être entretenu régulièrement afin de maintenir son étanchéité et empêcher ainsi des fuites de micros ondes hors du four :
- Essuyer les parois, l’intérieur de la porte et les joints avec une éponge humide (éviter tout produit abrasif pouvant rayer et endommager l’appareil) et si besoin enlever les aliments incrustés avec une brosse plastique.
- Pour faire disparaître les mauvaises odeurs, mélanger dans un bol un volume de jus de citron ou de vinaigre blanc à deux volumes d’eau. Faites chauffer jusqu’à ébullition et laisser reposer 10 minutes dans le four.

Le cas particulier des biberons

Beaucoup de questions se posent sur les dangers de l’utilisation du micro ondes pour chauffer les biberons. Le danger le plus connu est bien sûr le risque de brûlures.

Devant tant d’interrogations, pourquoi alors, ne pas revenir à des modes de cuisson et de réchauffage plus simples et plus sûrs : casserole, four traditionnel, biberons en verre et chauffe biberon ou bain marie.

Pour en savoir plus [2]

Notes

[1] EXTRAIT DE « Donner le meilleur à son enfant, c’est tout naturel » HIPP BIO 2010 p . 14

[2] consultez
- les études de Hans Ulrich Hertel et Bernard H-Blanc LIEN SITE : http://frenzy.chez.com/micro_onde.htm
- Nexus, n°2, Mai-juin 1999.
- Daniel Depris, Ces ondes qui nous feront mourrir un jour, octobre 1986. (Voir le site http://depris.cephes.free.fr)
- Cour Européenne des Droits de l’Homme, Affaire Hertel contre Suisse, 25 août 1998.
- Meat I. Insight, 2 juillet 1999.

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr