Accueil du site > Manger bouger dormir pour mieux grandir ! > Pourquoi bouger ?

Pourquoi bouger ?

mardi 1er mars 2011, par WEBMASTER

L’activité physique joue chez les enfants de multiples rôles. Elle contribue en effet au développement psychomoteur et au développement des capacités cardio-respiratoires, à la socialisation, à l’établissement du rythme veille / sommeil et à la régulation de la dépense d’énergie et de l’appétit [1].

  • L’activité physique contribue dès le plus jeune âge à la prévention du surpoids et de certaines maladies (diabète, maladies cardio-vasculaires, etc. ) [2].
JPEG - 19.8 ko
Child 1
thanh_tan ( CC-By-Nc )

Il semble que la régulation de l’appétit est plus facile quand l’enfant a une activité physique.
Si l’enfant a des apports d’énergies élevés dus à des dépenses d’énergies élevées, la régulation se fait très bien. L’enfant n’a pas besoin de réfléchir : « J’ai faim, je n’ai pas faim, je mange, je ne mange pas ». Il régule spontanément très bien les choses. [3]

  • Une activité physique régulière agit sur le sommeil, elle permet un endormissement plus rapide et un sommeil de bonne qualité avec des réveils nocturnes moins fréquents.

On sait aujourd’hui que le manque de sommeil nocturne est directement lié au risque d’obésité chez l’enfant. Moins de sommeil pourrait conduire à moins d’exercice physique à cause de la fatigue et à une alimentation plus fréquente car l’enfant a plus l’occasion de manger.

  • L’activité physique contribue au bien-être psychologique.
JPEG - 18.4 ko
Life on the beach 1
pasma ( CC-By-NC )

L’estime de soi, c’est l’image que l’on a de soi-même et qui nous donne le sentiment d’être valable, d’avoir de la valeur (ou pas). Elle est étroitement liée à la confiance en soi qui nous procure un sentiment de sécurité et d’être capable.

L’estime de soi se base en grande partie sur l’image corporelle qui est la représentation mentale que l’on a de notre corps (renvoyée par le miroir et notre interprétation de ce qu’en pensent les autres). Si elle fluctue et évolue tout au long de la vie, elle se construit dès la naissance au gré des interactions avec les autres et le monde extérieur. Pour qu’un enfant ait une bonne image corporelle et qu’il accepte plus facilement son propre corps, il est important de lui faire comprendre que chaque personne peut être différente de taille, de poids, etc. et donc avoir des capacités différentes. Il n’y a pas un unique modèle.

On peut alors aider un enfant à reconnaître ses propres caractéristiques, en soulignant ses qualités avec des compliments, en félicitant ses réalisations, en valorisant par des commentaires positifs ses aptitudes et habiletés.

On peut aussi l’aider à développer des aptitudes dans différents domaines dont l’activité physique en le soutenant à poursuivre ses intérêts personnels et à rester actif. C’est ainsi que l’enfant cultivera une bonne image corporelle de lui-même. L’enfant acquiert de la confiance en réussissant des tâches simples. Vous l’aiderez en l’amenant à prendre conscience de ce qui fait sa valeur et en le mettant en situation de réussite lorsque vous lui proposerez des activités physiques à sa mesure. Toutes ces réussites lui donneront confiance en lui et contribueront à ce qu’il ait une bonne estime de lui-même.

Au travers d’activités, l’enfant va développer son équilibre, mettre en éveil tous ses sens (vue, ouïe, odorat, toucher, goût), se socialiser (échanges avec l’autre, respect des règles, etc.), développer son schéma corporel (orientation dans l’espace, meilleure connaissance de soi, etc.)

Notes

[1] FRELUT M.-L., PERES G. Activité physique et obésité de l’enfant et de l’adolescent. Obésité, vol. 1, n°2-4, 2006, p. 51-57.

[2] LAURE Patrick, LELEU Emmanuelle, MANGIN Grazia. Promotion de la santé des tout-petits par l’activité physique : intérêts et obstacles. Santé publique, n°3, 05-06/2008, p. 239-248.

[3] Marie Françoise ROLLAND CACHERA. Epidémiologie de l’obésité chez l’enfant en France. In : Actes de la 1ère journée d’information et d’échanges pour la prévention de l’obésité chez l’enfant dans le Finistère. CODES 29, 2003. p. 7-17. Document en ligne. Disponible sur : http://www.codes29.org/IMG/pdf/acte.... Consulté le 10/01/2011

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr