Accueil du site > Se nourrir en toute sécurité > Les risques digestifs liés à l’alimentation

Les risques digestifs liés à l’alimentation

lundi 5 septembre 2011, par WEBMASTER

Les nourrissons sont très exposés aux agents pathogènes responsables d’infections digestives du fait de leur immaturité immunitaire et de leurs habitudes : portage à la bouche des objets et des mains. Ces infections peuvent être provoquées par des virus (rota virus), des bactéries, mais aussi par des aliments contaminés par des bactéries ou des toxines élaborées par celles-ci pouvant déclencher des intoxications alimentaires. Dans le secteur alimentaire, les réglementations strictes ont pour but d’assurer la sécurité et la salubrité des denrées lors des différentes étapes allant de la production à la distribution ; mais il est important pour le consommateur de respecter ces règles et de connaître les bonnes pratiques d’hygiène.

Les maladies alimentaires les plus répandues

- Listeria monocytogènes  : bacille se développant à basse température ( 4°C ) capable de croitre et de se multiplier dans le réfrigérateur. Ainsi, même conservé au froid, un aliment contenant de la Listéria deviendra toxique au fil des heures. Sa consommation risque de provoquer une listériose après une incubation d’environ une semaine et donne des symptômes de types grippaux avec fièvre. La maladie est plus grave chez la femme enceinte. Les aliments le plus souvent en cause sont les produits à base de lait cru, les charcuteries (pâtés, rillettes) et les restes alimentaires insuffisamment réchauffés.

- Salmonelles : responsables de 50 % des TIAC, on les retrouve dans les aliments mal conservés ou peu cuits comme les œufs et la viande hachée. Elles provoquent des gastro-entérites survenant de 6 heures à 3 jours après le repas en cause. Les complications sont rares mais dangereuses pour le jeune enfant .

- Escherichia coli : souche très virulente donnant des troubles digestifs. 15 % des enfants américains ont déjà été infectés : c’est la « maladie du hamburger ».

Les symptômes de ces intoxications sont communs (douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, fièvre, maux de tête…) et débutent plus ou moins rapidement après l’ingestion de l’aliment en cause. Lorsque deux cas groupés similaires de mêmes symptômes sont constatés et dont on peut rapporter la cause à une même origine alimentaire, on parle de Toxi-Infection Alimentaire Collective (TIAC). Les bactéries suivantes sont les plus fréquemment en cause : Salmonella, Listeria, Clostridium, Campylobacter…

Conduite à tenir

- Consulter un médecin ou appeler le 15
- Prévenir les parents

Les TIAC doivent être déclarées aux médecins inspecteurs de la santé qui prennent les mesures nécessaires : contrôle des produits et de l’hygiène des locaux.
Prévention : mesures d’hygiène dès l’achat des aliments, lors de la préparation des repas, hygiène des locaux, hygiène individuelle…

Éviction chez l’assistante maternelle

- Tant que dure la diarrhée et / ou les vomissements
- Renforcement des mesures d’hygiène habituelles : lavage des mains, précautions lors des changes, nettoyage des objets et surfaces.

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr