Accueil du site > Les crudités : Fruits & légumes essentiels à la santé > Comment rendre attrayantes les crudités aux enfants ?

Comment rendre attrayantes les crudités aux enfants ?

mercredi 29 août 2012, par WEBMASTER

Techniques de préparation et de présentation

Afin de rendre les crudités mieux acceptées par les tout-petits, il existe quelques petites astuces…

La présentation des fruits et des légumes crus doit être adaptée aux possibilités physiologiques de mastication de l’enfant pour être bien acceptés. En effet, s’il a peu de dents, il sera difficile pour lui de les mâcher et de les mastiquer correctement.

Les assiettes de crudités colorées et bien présentées sont aussi plus attirantes et l’enfant y goûtera plus facilement !

Voici des préparations qui permettront aux tout-petits d’apprécier de nombreux végétaux frais :

  • Les purées de fruits frais en écrasant des fruits crus bien mûrs (ex : pêches, poires, bananes, melon, fraises…) à la fourchette ou au moulin. Afin d’éviter que ces purées ne s’oxydent et ne changent de couleur, on peut leur ajouter quelques gouttes de jus de citron. De plus, pour préserver au mieux les vitamines des fruits frais, il est préférable de les écraser au plus près du moment de la consommation. Ces fruits crus écrasés peuvent être proposés à partir de 9-10 mois aux tout-petits (selon les fruits utilisés).
  • Les fruits mixés peuvent être préparés en passant divers fruits bien mûrs au mixer ou au blender (ex : pêches, fraises, poires, bananes, melon, pommes, mangues…). Il est important de mettre du jus afin d’adapter la texture, comme par exemple du jus d’orange sous forme de jus frais pressé ou de jus 100% pur jus. Voir la recette de la soupe de fraises Les fruits mixés peuvent être additionnés de lait adapté à l’âge de l’enfant afin de réaliser un milk-shake maison pour le goûter. Voir la recette du milk-shake aux fruits On peut aussi les mixer avec du yaourt. Voir la recette de la crème de banane
  • Les légumes crus mixés permettent aussi de réaliser des préparations plus facilement acceptées des enfants, comme le gaspacho par exemple. Voir la recette du gaspacho des tout-petits
  • Les jus de fruits frais sont réalisés à l’aide d’une centrifugeuse qui permet de récupérer uniquement le jus des fruits, les fibres étant mises de côtés. On peut aussi tout simplement utiliser un presse-agrumes pour réaliser de bons jus frais et pleins de vitamines ! Exemples : jus d’orange et de pamplemousse, jus d’orange et d’orange sanguine, jus de clémentines…
  • Les lamelles de fruits et de légumes coupées très finement au couteau ou avec une mandoline permettent aux enfants de les manger facilement (ex : pommes, poires, bananes, mangues, fraises, concombres, carottes, radis roses…) et de les manger avec les doigts. Les lamelles de crudités permettent aussi de réaliser de jolies présentations, comme un soleil par exemple. Voir la recette du soleil de radis et de pomme
  • Les petits dés de fruits et de légumes rendent plus facile leur consommation car ils sont prêts à manger, demandent moins d’efforts de mastication et sont faciles à attraper avec les doigts. De plus, en mélangeant divers dés de légumes ou de fruits, on peut préparer une jolie salade colorée ! Voir la recette de la verrine à la poire
  • Les crudités râpées avec une râpe électrique ou manuelle fine permettent aux enfants de mieux mâcher et digérer des crudités « dures », comme par exemple les carottes, les betteraves crues, les radis roses, le céleri rave… Mais on peut aussi râper des fruits comme la pomme et les ajouter aux légumes crus pour leur apporter une touche de sucré et d’originalité (ex : salade de carottes et de pommes râpées).
  • Les brochettes de crudités permettent de réaliser de jolies présentations et l’enfant pourra picorer les petits morceaux de fruits ou de légumes à son gré. Voir la recette des brochettes d’anniversaire
  • Les bâtonnets de crudités intéressent aussi beaucoup les enfants car ils peuvent les manger facilement avec les doigts et les tremper dans des petites sauces, selon leurs envies.

Quelques idées d’assaisonnements

Pour agrémenter les crudités, on peut utiliser divers assaisonnements :

  • Les huiles : Chaque huile (ex : colza, olive, tournesol, noix…) contient 100% de matières grasses ; mais elles n’ont pas toutes la même composition en acides gras et en vitamine E. L’idéal est donc de varier les huiles pour leur utilisation, notamment pour l’assaisonnement des entrées.
Chez les tout-petits, les besoins en lipides sont importants et couverts par leur lait dans les premiers mois. Dès que l’on diversifie leur alimentation et qu’ils ont un repas sans biberon ou tétée, il est essentiel de mettre un peu de matière grasse crue dans leur repas, soit une cuillère à café d’huile (de colza par exemple) soit une noisette de beurre, en alternance. Lorsqu’ils sont capables de manger des légumes crus, on peut aussi leur en mettre dessus s’ils apprécient les assaisonnements.
  • Les herbes aromatiques : Elles apportent de la couleur et du goût aux préparations. Cela permet aux enfants de découvrir de nouveaux parfums et de nouvelles saveurs aux aliments qu’ils connaissent déjà, lorsqu’ils sont préparés et présentés différemment. Exemples d’utilisation : persil sur les carottes râpées, basilic sur les tomates, ciboulette sur les rondelles de concombre, menthe sur une salade de fruits…
  • Les sauces : Les sauces faites maison sont très faciles à faire et permettent de changer des assaisonnements « classiques », comme la vinaigrette composée d’huile, de vinaigre et de moutarde.

Quelques exemples de sauces :

  • Sauce à l’orange : Mélanger de l’huile de colza avec le jus d’une orange en remplacement du vinaigre. On peut réaliser la même sauce avec du jus de citron.
  • Sauce au miel : Mélanger 1 cuillère à soupe de jus de citron avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, puis ajouter 1 cuillère à soupe de miel.
  • Vinaigrette au curry : Ajouter un peu de curry à sa vinaigrette maison (ou une autre épice de son choix).
  • Sauce au yaourt épicée : Mélanger un yaourt nature non-sucré avec des épices selon vos envies (curry, paprika, cumin…).
  • Sauce à la ciboulette : Mélanger un yaourt nature non-sucré avec une pointe de moutarde et de la ciboulette ciselée pour accompagner vos concombres par exemple.
  • Sauces pour dips : Les dips sont des aliments que l’on peut manger avec les doigts en les trempant dans des sauces. On peut, par exemple, faire des bâtonnets de légumes pour l’entrée ou bien l’apéritif (ex : carottes, concombres, poivrons, courgettes, radis, petits bouquets de chou fleur, tomates cerises…). Il est préférable d’utiliser une base de fromage blanc ou de petit suisse afin d’avoir un résultat moins liquide qu’avec le yaourt. On peut y ajouter des épices ou des herbes aromatiques comme dans les idées précédentes. Les enfants vont adorer y tremper leurs légumes !
  • Sauce tzaziki : mixer 1 pot individuel de fromage blanc avec 1/3 de concombre, de l’ail, de la moutarde et de l’huile.

Et quelques sauces sucrées pour accompagner les fruits ou les y tremper :

  • Crème anglaise : Mélanger 30g de sucre, 2 jaunes d’œufs et un peu d’extrait de vanille. Chauffer 260 ml de lait dans une casserole et verser sur la préparation. Bien mélanger et mettre à cuire sur feu doux, sans cesser de remuer, jusqu’à ce que la crème nappe la spatule. Laisser refroidir et servir frais.
  • Sauce au chocolat : Faire fondre quelques carrés de chocolat au bain-marie et ajouter un peu de crème liquide pour que la sauce reste onctueuse. Cette sauce est idéale pour les gourmands et les « fondus » de chocolat !

La présentation

La présentation des plats joue un rôle important pour donner envie aux enfants d’y goûter : plus un plat est attirant et rigolo, plus ils se laisseront tenter.

Voici quelques idées à mettre dans vos assiettes…

  • Soyez créatifs et jouez les artistes en confectionnant de belles assiettes :
  • Misez sur les couleurs qui permettent d’attirer l’œil et de donner envie en mélangeant des fruits et des légumes qui sont bien souvent très colorés.
  • Soignez la présentation en réalisant des assiettes amusantes :
    • Des petites voitures à roulettes : un tronçon de concombre ou une tomate pour la voiture, des rondelles de radis ou de carottes pour les roues et une tomate cerise ou un radis rond pour la tête du pilote avec le nez et les yeux en petits morceaux d’olive noire.
    • Une salade de papillons : avec des rondelles de tomates et de concombres pour les ailes, un bâtonnet de carotte pour le corps, une olive pour la tête, deux brins de ciboulette et deux grains de maïs pour les antennes et des rondelles d’olives pour décorer les ailes.
    • Une jolie tête de chat : une belle feuille de laitue pour la tête, des triangles de poivrons pour les oreilles et le nez, des demi-tomates cerises pour les yeux et des lanières de chou rouge pour les moustaches.
    • Et bien d’autres idées encore en laissant libre court à sa créativité… !
  • Certains ustensiles de cuisine permettent de faire des découpes amusantes :
    • Les emporte-pièces de différentes formes (ronds, fleurs…) permettent de modifier la forme des tranches de fruits et légumes.
    • La cuillère parisienne qui permet de faire de jolies boules de légumes ou de fruits dans les avocats, les melons, les pastèques…
    • Le taille légumes, qui fonctionne comme un taille crayon, permet de réaliser des lanières torsadées auxquelles on peut donner, par exemple, une forme de fleur en les enroulant sur elles-mêmes.
  • N’hésitez pas à diversifier les saveurs en leur proposant des crudités qu’ils connaissent avec d’autres qu’ils connaissent moins bien.
JPEG - 54 ko
Au moins 5 fruits et légumes par jour sans effort

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr