Accueil du site > Les crudités : Fruits & légumes essentiels à la santé > La place des fruits et légumes crus dans l’alimentation de bébé

La place des fruits et légumes crus dans l’alimentation de bébé

mercredi 29 août 2012, par WEBMASTER

photo par RotfuchsinA partir d’un an, l’alimentation de l’enfant se rapproche progressivement de celle des adultes. En effet, ses capacités digestives sont plus développées et lui permettent de manger presque de tout. Il est primordial, dès cet âge, de guider le tout-petit dans la découverte de nouvelles saveurs afin de construire avec lui les bases d’une alimentation équilibrée.

Les fruits et légumes crus vont ainsi pouvoir être introduits, par étapes.

Afin de bien réussir l’introduction des crudités, il reste tout de même essentiel d’adapter la texture des aliments proposés aux capacités de mastication de l’enfant, qui peuvent être différentes selon son évolution.

La diversification alimentaire : l’introduction des crudités dans l’alimentation de bébé

La diversification alimentaire est l’introduction progressive de tout aliment autre que le lait maternel ou infantile.

Elle débute au plus tôt à 4 mois révolus (soit le début du 5ème mois de l’enfant) et au plus tard à 6 mois révolus (soit le début du 7ème mois de l’enfant).

Les premiers aliments à être introduits dans son alimentation sont les fruits et les légumes.

A partir de 6 mois révolus (ou 4 mois révolus au plus tôt) :

Introduire les légumes cuits mixés en purée et en choisissant des légumes bien tolérés par le système digestif de bébé : haricots verts, épinards, courgettes sans pépins et sans peau, blancs de poireau, carottes… Il vaut mieux éviter les légumes riches en fibres comme la partie verte des poireaux, les salsifis… car ils sont plus difficiles à digérer.

On peut aussi introduire les fruits cuits en compote sans ajout de sucre (pomme, poire, pêche, banane…) au dessert à midi et/ou en complément du lait au goûter.

A partir de 9 - 10 mois :

On peut commencer à donner quelques fruits crus bien mûrs et écrasés comme la banane, la poire, la pêche, la nectarine… car ils sont plus faciles à digérer.

A partir de 12 mois : Le système digestif de bébé est capable de digérer des crudités tendres, râpées très finement, en lamelles fines et en petits morceaux s’il peut mâcher les aliments avec quelques dents : tomate épépinée, melon, concombre, banane, poire, pêche, nectarine, pomme…

A partir de 18 mois :

Vous pouvez lui proposer des légumes et des fruits plus riches en fibres et qui sont plus difficiles à digérer : poivrons, choux, oignons, salsifis, céleri, petits pois (entiers), navets, fenouil, radis, champignons, framboises et myrtilles (entières), raisins, rhubarbe, châtaignes, fruits secs entiers (pruneaux, abricots)….

Les fruits exotiques, comme le kiwi, la papaye, la goyave, l’ananas ainsi que les fraises entières sont à introduire après 12 voire 18 mois en raison de leur fort pouvoir allergisant, tout en tenant compte du terrain allergique de l’enfant.

Important : Lorsque l’on introduit un nouvel aliment chez un enfant, et quelque soit l’aliment, il est indispensable que cet aliment soit le seul nouveau dans la journée car cela permet de l’identifier en cas de réaction allergique.

Comment répartir les crudités dans la journée alimentaire de bébé ?

Les fruits et légumes crus ont toute leur place dans l’équilibre de la journée de l’enfant.

Ils lui apportent de l’eau pour l’hydrater, des fibres pour bien digérer, des vitamines et des minéraux pour être en pleine forme et en bonne santé.

  • Entre 9 et 12 mois : Possibilité de proposer un fruit cru bien mûr et écrasé avec +/- des petits morceaux selon les capacités de mastication de l’enfant.
  • A partir d’un an :

Proposer des crudités 1 à 2 fois par jour, sans oublier d’alterner avec des fruits et légumes cuits afin d’éviter des troubles digestifs.

Ces exemples sont à adapter aux capacités de mastication et à l’âge de l’enfant. 

Ils concernent uniquement les crudités et sont à inclure au reste des repas, dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Par exemple :

Au petit déjeuner Morceaux de fruits frais, jus de fruits pressésou ½ verre de jus sans sucre ajouté.
Et/ou
Au déjeuner
Découverte des entrées de légumes crus natures puis assaisonnés.Lamelles ou morceaux de fruits à croquer en dessert.
Et/ou
Au goûter
Lamelles ou morceaux de fruits à croquer.
Et/ou
Au dîner
Lamelles ou morceaux de fruits à croquer en dessert (si pas au déjeuner).

Exemples de menus vers 18 mois

Au petit déjeuner :

  • 250mL de lait adapté à l’enfant
  • Une tartine de pain (+/- beurre ou confiture)
  • Dés d’abricots

Au déjeuner :

  • Bâtonnets de concombre à tremper dans une sauce maison au fromage blanc et à la ciboulette
  • Pâtes
  • Filet de cabillaud émietté à la fourchette (6 cuillères à café)
  • Une noisette de beurre
  • Lamelles fines de nectarine

Au goûter :

  • 250mL de lait adapté à l’enfant
  • Une compote de pomme-cassis sans sucres ajoutés

Au dîner :

  • Une assiette de soupe (250mL)
  • Un laitage (yaourt, fromage blanc ou petit suisse)
  • Une compote de poire sans sucres ajoutés


Au petit déjeuner :

  • 250mL de lait adapté à l’enfant
  • Des céréales peu sucrées (ex : flocons de maïs nature)
  • Jus d’un fruit pressé ou ½ verre de jus sans sucres ajoutés

Au déjeuner :

  • Ratatouille avec une cuillère à café d’huile (colza, olive, tournesol…)
  • ½ œuf dur
  • Pain
  • Un laitage (yaourt, fromage blanc ou petit suisse)

Au goûter :

  • Une portion d’emmental en fines lamelles
  • Une tartine de pain
  • Dés de melon

Au dîner :

  • Haricots verts et riz
  • 250mL de lait adapté à l’enfant

Vous pouvez consulter également le guide nutrition de la naissance à 3 ans « La santé vient en mangeant de l’INPES

PDF - 1.2 Mo
le guide nutrition de la naissance à 3 ans « La santé vient en mangeant

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr