Accueil du site > Cheeeeese !! (Le fromage, dès le plus jeune âge) > La place des fromages dans l’alimentation des enfants

La place des fromages dans l’alimentation des enfants

mardi 8 janvier 2013, par WEBMASTER

Les besoins nutritionnels des enfants : quelques rappels

Saba II

  • Besoins en protéines :
    • de 1 à 3 mois : 2 g/kg/j
    • de 3 à 6 mois : 1,8 g/kg /j
    • de 6 à 9 mois : 1,5 g/kg /j
    • de 9 à 12 mois : 1,4 g/kg /j
    • de 1 à 3 ans : 1,2 g/kg /j
  • Besoins en lipides : les AGS (Acides Gras Saturés) et AGI (Acides Gras Insaturés) représentent 50 % de l’Apport Energétique Total (AET).
  • Besoins en calcium :
    • 400 mg jusqu’à 6 mois
    • 600 mg de 6 à 12 mois
    • 800 mg de 1 an à 12 ans
  • Besoins en sodium : de 1 à 2 mg/kg, apport le plus faible possible souhaitable.

Comment introduire les fromages dans l’alimentation des tout-petits ?

  • Dès 6 mois révolus, vous pouvez donner aux enfants des fromages frais (fromages blancs, petits suisses), de préférence natures.
  • A partir de 8 mois révolus, vous pouvez commencer à leur donner un peu de fromage :
    • Le fromage râpé ou les crèmes de gruyère peuvent être proposés fondus dans les purées ou les soupes pour commencer.
    • Ils peuvent ensuite être donnés en morceaux ou en lamelles à grignoter (ex : fromages à pâte molle pasteurisés, fromages à pâte pressée cuite selon les capacités masticatoires) en les laissant les prendre avec les doigts pour qu’ils puissent en apprécier la texture avant de les mettre en bouche. Les fromages au lait cru sont à éviter car ils peuvent présenter un risque de contamination bactérienne.
  • A partir d’un an, toutes sortes de fromages peuvent leur être proposé, en équivalence avec les autres produits laitiers. Il est conseillé d’introduire les fromages au lait cru qu’à partir de l’âge de 3 ans.

Une portion de fromage représente environ 15 à 20g pour les enfants de moins de 3 ans. Le fromage, en portion supplémentaire, peut satisfaire les apports en protéines animales en cas de peu d’appétence pour la viande et/ou le poisson.

Les produits fromagers participent à l’éducation du goût de l’enfant. Consommer une part de fromage au goûter avec un fruit et du pain est une alternative intéressante aux encas sucrés et gras. Ce type de collation peu sucrée constitue un goûter consistant et équilibré qui limite les risques de grignotage.

Selon une étude (Credoc, 2010), les fromages aident à apprécier d’autres aliments, ainsi les consommateurs de fromages ont une plus grande diversité alimentaire que les non consommateurs, en consommant plus de pain, de fruits et de desserts fruitiers.

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr