Accueil du site > Les boissons pour les tout petits > Les boissons indiquées dans certaines pathologies

Les boissons indiquées dans certaines pathologies

lundi 2 juin 2014, par WEBMASTER

La diarrhée du nourrisson

Elle se caractérise par des selles plus liquides et plus fréquentes que d’habitude (plus de 5 selles/ 24H) à différencier des selles de l’allaitement maternel.

Plus l’enfant est jeune et plus il est à risque de déshydratation.

Devant la persistance des selles liquides, proposer à l’enfant des Solutés de Réhydratation Orale (SRO).

La déshydratation

La déshydratation se définit comme une diminution des réserves d’eau de l’organisme dont le risque est de provoquer des problèmes cardio-vasculaires et des dysfonctions physiologiques. Le risque est d’autant plus grand si :

  • l’enfant vomit
  • le nombre de selles ne diminue pas
  • l’enfant refuse de boire et de manger
  • la température est supérieure à 38,5°
  • l’enfant est très fatigué, a les yeux cernés, n’est pas comme d’habitude
  • l’enfant a du sang dans les selles

Devant la persistance et/ou l’association de ces signes, contacter les parents pour avis médical, consulter un médecin ou appeler le 15.

SRO

Si vous remarquez des signes de déshydratation, si diarrhées et vomissement persistent, on préparera immédiatement une Solution de Réhydratation Orale (SRO), quelque soit l’âge de l’enfant.

Ils se diluent dans un biberon de 200 ml d’eau, la même utilisée habituellement dans la préparation du biberon.

On laissera boire la SRO à volonté, tant que la soif et les symptômes persistent. Cela peut atteindre plusieurs biberons de SRO par jour.

On lui proposera souvent, voire plusieurs fois la première heure.

Si l’enfant refuse de la boire, c’est qu’il n’a pas soif et qu’il n’est pas déshydraté. On continuera néanmoins à lui en proposer régulièrement.

Si le bébé est allaité, les SRO sont proposées à l’enfant entre les tétées.

Si le bébé est nourri au lait en poudre, les SRO le remplace pendant 12h, après elles seront proposées en plus entre les biberons.

Les sachets sont disponibles en pharmacie, sans ordonnance. L’idéal est d’en avoir toujours en réserve.

La constipation

Elle se définit par moins d’une selle par jour si le bébé est allaité, ou moins de trois selles par semaine.

C’est un trouble fréquent, souvent fonctionnel s’il n’y a pas de vomissements associés, ni de ballonnements importants.

Tout changement d’alimentation peut entraîner une constipation passagère.

Toujours s’assurer que l’apport en eau soit suffisant (surtout s’il fait chaud), si l’alimentation n’est pas trop riche en farines, si le lait est adapté, si les quantités ne sont pas trop importantes.

L’eau magnésique type Hépar peut être conseillée à raison de 200ml/jour.

Réalisé par

logo_ireps

L'Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Bretagne - Antenne du Finistère

Adresse: 9, rue de l'Ile d'Houat
29000 Quimper
Telephone: 02 98 90 05 15
Site: www.irepsbretagne.fr
E-mail: contact29@irepsbretagne.fr

Avec le soutien

logo_ireps

du Conseil Départemental du Finistère - Direction de la solidarité, service PMI
Site: www.finistere.fr